“On veut restituer à la nature ce que l’Homme lui a dérobé ”

VIGNOBLE

La clé est de conjuguer tradition et technologie pour choyer les vignes. Il s’agit de chercher une alliance avec l’environnement en profitant des ressources qu’il nous offre, prendre soin de lui grâce à des pratiques culturelles traditionnelles.

À Menade on remplace les traitements chimiques pour d’autres techniques naturelles, comme les infusions de plantes (orties, cannelle…) ou sérum de lait, qui sont plus respectueuses du sol, des vignes et des levures.

Loin d’être des ennemis, les insectes qui peuplent le vignoble de Menade sont de fidèles alliés quant à la prévention des parasites. Premièrement on les attire grâce à des extraits aromatiques pour qu’ils agissent comme des prédateurs et ensuite ils vont se reposer dans leurs « hôtels », des jardins de pollinisation riches en plantes aromatiques ou les insectes et reptiles vivent en harmonie.

 

L’écosystème du domaine est complété par une série d’arbustes et arbres mobiles avec l’objectif d’améliorer la biodiversité qui peuple le vignoble. Un jardin poli-spécifique avec plus de 40 espèces de Castilla y León actif toute l’année vous accueillera à l’entrée du Domaine.

 

Toutes ces pratiques ont une répercussion sur le résultat final des vins, en plus d’êtres gouteux, ils font du bien. On élabore des vins sans allergènes et sans histamines.

 

Grâce à toute ces mécanismes à Menade, on a fait un pas au-delà de l’étiquette écologique. Non seulement nous sommes bio, nous sommes naturels.

 

Verdejo, Verdeja, Rueda
bodegas-menade-burros-viticultura
Regroupe 40 espèces

Aussi appelé jardin de pollinisation de Bodegas Menade, c’est un grand jardin poli-spécifique endémique de Castilla y León en activité toute l’année, pour cela on a utilisé des espèces pérennes afin de développer un grand circuit floral pour tout type d’insecte, recherchant une grande variété entomologique.

Le grand hôtel d’insectes regroupe 40 espèces représentatives des différentes strates de l’écosystème. Sur la couche inférieure, à ras du sol, sont plantées des espèces de tiges courtes, aromatiques comme la lavande, sauge, ou des variétés différentes de romarin.

Sur la couche intermédiaire, on a misé sur les roses sauvages, lavande, prunelles, sureau et mûres sauvages, entre autres.

Les plantes et arbres installés à Bodegas Menade proviennent de cultures à l’air libre de racines repiquées, ceci représente le système radiculaire renforcé. Un procédé étudié de restauration environnemental dans une zone marquée par un désertisation progressive, due aux caractéristiques climatiques de la zone et des pratiques culturelles peu respectueuses de l’environnement.

Bien que le principal jardin de pollinisation se trouve proche des installations de la Bodega á Rueda, il y en a d’autres plus petits dans les différentes parcelles du domaine.

La création de ces micro-écosystèmes supposent un habitat pour les insectes et oiseaux prédateurs d’autres insectes, préjudiciables aux grappes. Cela signifie que les espèces florales se transforment en «cachettes», améliorent la richesse environnementale, et permettent un équilibre entre la faune et la flore.

Une procédure étudiée de restauration environnementale dans une zone marquée par une désertisation progressive, due aux conditions climatiques et aux pratiques culturelles peu respectueuses de l’environnement.

Ferme Menade

Menade est remplie de vie, nous voulons rendre à la nature ce que l’Homme lui a dépouillé.

Chaque matin nous salue un couple d’âne de race zamorana, en risque d’extinction, appelés Zamo et Rana. Deux précieux bourricots de poils longs, apportant beaucoup de joie et qui nous aident à maintenir encore plus vivant le petit écosystème que l’on est en train de créer, ils attirent les insectes et nous pouvons profiter de l’apport en matière organique qu’ils génèrent.

Les colocataires de nos ânes sont des poules et des oies, une partie de la ferme Menade qui continuera à se remplir pour favoriser un habitat ou la faune et la flore puisse vivre en harmonie. Un cycle vital.

vinos-blancos-spain
Arbres mobiles

À Menade, on est en train de compléter l’écosystème de notre domaine avec un série d’arbres mobiles – que l’on plante sur des remorques – pour qu’ils puissent être transportés avec facilité dans les différents coins des parcelles.

L’idée d’implanter ce système est venu de la préoccupation d’économiser le temps et obtenir des informations sur la biodiversité dans notre région ; de là est venue cette envie de travailler via un système novateur, mobil, axé sur la flore.

L’objectif de l’installation des arbres mobiles est de promouvoir un impact environnemental afin de comprendre l’écosystème de notre vignoble, sa mobilité, et par conséquent, l’apparition de certains insectes ; ainsi, la segmentation et création de nouveaux écosystèmes adaptables.

Au jour d’aujourd’hui, cette pratique est en train de nous doter d’informations sur la variété d’arbres (ses feuilles, fleurs, typiques et atypiques de notre région, de la profondeur de ses racines) ainsi que les arbustes et végétation sauvage qui pourraient s’adapter dans notre domaine ; en tenant compte qu’il y a des domaines et zones où il serait impossible la plantation d’arbres à moins de restructurer le vignoble.

L’un des aspects le plus important de cette recherche est la profondeur des racines des arbres, un aspect important afin d’éviter de concurrencer les vignes des alentours.

La profondeur des racines, ainsi que le type de climat et sol, nous renseignent sur quels types d’arbres s’adapteraient mieux sur des terrains boueux plutôt que sur les secs. Tout cela nous prendrait des années à contrôler s’ils sont plantés, la manière la plus facile et rapide est de le faire par procédé mobil durant le cycle végétatif et de l’état phénologique.

Nous avons des cerisiers, des pêchers, des amandiers, mais aussi un mélange de thym et romarin. Sur certains nous installons aussi des ruches d’abeilles, avec l’objectif de vérifier s’il est propice de les avoir à des époques précises, créant ainsi un climat de pollinisation durant la période de floraison. C’est une étude à long terme, mais avec des résultats avancés.

Couverture végétale

Le fait de maintenir les sols ensemencés, dépendants de s’ils sont plus ou moins actif, crée aussi une microfaune (avec beaucoup plus de bactéries et nitrogène plus stables et assimilables) qui favorise d’autres types de microfaunes.

Une autre pratique que nous réalisons est le sous solage, technique qui a pour objectif de passer un pic pour rompre l’allée en son centre de manière à séparer les racines entremêlées et forcer la plante à étendre ses racines en verticale, c’est-à-dire en profondeur.

170717_Menade_cepas viejas_090
Nous profitons des ressources de la terre

Essais et erreurs, écouter ceux qui prennent soins depuis des décennies du patrimoine naturel de Castilla y León, un esprit méticuleux et une reconnaissance de l’expérience, nous a permis de développer des méthodes naturelles pour prendre soins du vignoble de Menade.

Nous n’utilisons aucuns produits chimiques dans notre vignoble, mais des infusions de plantes aromatiques pour anticiper les parasites et maladies de la vigne. Si en écologie la prévention est importante, pour nous l’observation et anticipation son essentielles.

Nous profitons des ressources de notre planète pour que nos vins en soient le reflet. De ce que nous sommes, de la d’où l’on vient.

Nous appliquons les résultats de l’enquête
 

La prèle et la sauge nous aident à anticiper le mildiou. L’achillée millefeuille et la cannelle a luter contre l’oïdium et repousser les acariens. La camomille active le métabolisme de la plante, ainsi que l’ail et l’absinthe.

Avec la valériane, la vigne régule sa température, alors que les infusions d’orties sont importantes surtout durant les périodes de sècheresse pour obtenir plus de végétation.

Nous utilisons du lactosérum pour combattre l’oïdium, ¿et pourquoi pas aider les fromagers de la région?

Les techniques que nous utilisons à Menade sont le fruit de la recherche, de la recherche et de la connaissance. Tout ceci mélangé à une petite dose de folie.